Coupures de services chez Kéolis, des mesures qui feront mal aux Gaspésiens

Carleton-sur-Mer, le 2 septembre 2014 – La semaine dernière, la Commission des Transports du Québec, lors d’audiences publiques, a permis au transporteur interurbain Kéolis d’expliquer les réductions importantes de services qu’il souhaite imposer en Gaspésie et qui mèneraient éventuellement à la diminution drastique du service.

Le député de Bonaventure dénonce cette requête de Kéolis qui représente une entrave majeure au développement socio-économique de la région. « Il est inacceptable que de telles coupures soient effectuées. La région est déjà défavorisée au niveau des transports aériens et ferroviaires et une compression de services de cette nature serait catastrophique pour la région. L’offre de transport interurbain et de livraison de colis s’avère essentielle pour nos citoyens, notre communauté d’affaires, nos commerces ainsi que pour nos Centres de Santé et de Services sociaux, pour ne nommer que ceux-là. »

Pour Sylvain Roy, « un changement aussi important provoquera la désorganisation du quotidien des Gaspésiens et affaiblira une région déjà affectée par un contexte de mobilité à sens unique où elle se vide de ses forces vives. Kéolis doit respecter ses engagements pris avec la Commission des Transports du Québec et desservir efficacement la Gaspésie. La réduction des zones desservies ou encore la perte totale de service n’est aucunement envisageable. Via Rail a cessé ses activités en territoire gaspésien au profit de son trajet dans le corridor Montréal-Québec et l’histoire semble vouloir se répéter avec Orléans Express. »

En conclusion, le député souligne : « Nous espérons que la Commission des Transports du Québec va réagir en fonction des besoins de la communauté gaspésienne et que des solutions adaptées à notre réalité seront développées. Il est dommage d’avoir à rappeler que les régions sont importantes pour le développement du Québec et qu’elles permettent la dynamisation des zones urbaines. »

Donnez votre appui à Sylvain Roy