Sylvain Roy

Député de Bonaventure

Sous le masque de l’austérité, les libéraux centralisent et abandonnent les régions
lundi 27 octobre, 2014
Facebook
Twitter

 

Carleton-sur-Mer, le 27 octobre 2014 – Le député de Bonaventure, Sylvain Roy, dénonce la volonté du gouvernement libéral de centraliser davantage les décisions, ce qui vient réduire les outils et les ressources disponibles pour les régions du Québec.

« Sous le masque de l’austérité, le Parti libéral, avec l’appui de la CAQ, a fait un choix délibéré de s’attaquer aux moyens donnés aux régions pour occuper leur territoire, assumer leur développement économique et créer des emplois. On assiste à un exercice de centralisation autour des ministères à Québec, comme si les libéraux savaient mieux que les gens sur le terrain comment servir leurs concitoyens », a déclaré Sylvain Roy.

Les mauvaises décisions libérales réduisent la proximité des services :

- Abolition envisagée des conférences régionales des élus (CRÉ);

- Diminution de 10 % du financement des centres locaux de développement (CLD);

- Abolition du modèle des carrefours jeunesse-emploi (CJE);

- Diminution de 20 % des crédits d’impôt pour les régions-ressources;

- Baisse des services de transport en commun interurbain;

- Réorganisation du réseau de la santé par le biais du projet de loi 10, qui transfère 10 % de l’effectif des régions vers les ministères, à Québec.

Sylvain Roy insiste également sur l’apport essentiel des CLD à l’économie des régions. « Les CLD sont des lieux de concertation et d’action qui suscitent un développement local maximal et la prise en charge des communautés face à leur avenir. Ils s’avèrent souvent les seules ressources professionnelles et financières à la disposition des leaders locaux et régionaux dans leur dur combat pour l’occupation dynamique de leur territoire. Si on enlève les CLD, plusieurs régions du Québec risquent de perdre leur unique et essentiel outil de concertation et de développement », a conclu le député.

 

À DÉCOUVRIR